30/01/2005

So Wicked and Worn..

Revoir Miss Parker, c'est à chaque fois un défi, c'est à chaque fois une incertitude...
C'est à chaque fois se dire que pour un détail, une bride, un vent, Miss Parker et moi allons nous retrouver flingue tête contre tête, à nous détester, nous haïr, nous aimer...


Je n'ai jamais oublié Miss Parker, et je ne pourrai probablement jamais l'oublier, elle est sans doute la personne qui me retient, avec ma famille, quelques proches, sur cette petite boule...
Elle est sans doute la première que je déteste, et sans nul doute l'unique personne  restante que j'accepterais, et que j'aimerais consoler dans mes bras lorsque cela ne va pas, ce qui fut le cas il y a deux jour...

.....................
 
J'ai passé une agréable soirée avec Miss Parker, malgré que celle-ci me laisse toujours par son silence quotidien, permanant, en doute à l'importance de ma présence...
Oui... j'ai pour une fois pu dormir, et je ne me souviens plus trop encore une fois de cette soirée avec elle la veille...
Oui, elle est sans nul doute la seule personne qui arrive encore à faire en sorte que je puisse me laisser aller à un point de me laisser un unique souvenir, celui d'un bien être, sans aucun détail à ma mémoire.
 
 
.............
 
Aujourd'hui, me revoilà, après x verres de Strongbow, à 5h du matin, à essayer de noyer ce que je suis dans des verres à l'allure éthylique, à essayer de m'oublier, d'oublier tant de choses, et à n'être finalement que le triste reflet de ce que je suis...
Un pâle personnage disposant de moyens financiers hors du commun pour mon âge, quelques connaissances intellectuelles légères mais hétéroclites, un peu de charme, et surtout un grand vide en moi...
 
 
.........
 
Lundi, je déciderai de les rencontrer ou pas...
Lundi, je déciderai de pouvoir penser ou pas à accepter partir travailler en irlande pour 3 ans, à tout quitter, famille, amis, de m'oublier, de vous oublier, d'oublier mon passé, d'oublier qui je suis, et de saisir cette chance extraordinaire de travailler pour cette firme, d'avoir un bel "add-on", et de reconstruire ailleurs...
Lundi, je déciderai si finalement, rapidement, d'un coup d'âme, si je laisse tout ici, pour tout recommencer ailleurs...

J'en ai tellement envie et de manière amusante, de manière opposée, tellement peu envie de quitter ces rares êtres chers...

 
Lundi...  y réfléchir... Dimanche... déjà réfléchir à réfléchir...

04:55 Écrit par Mr P & Mr F | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... fonce si tu sens que tu dois le faire... saute sur cette opportunité... tu n'as pas le droit d'hésiter... ne réfléchis pas trop... ne pense pas à ceux que tu pourrais laisser derrière toi... ils te survivront... et puis un au revoir temporaire n'est pas un adieu définitif...

Tu peux la faire, tu dois le faire... le succès est à ce prix...

Écrit par : carpe diem | 30/01/2005

... Vas-y fonce...tant que t'as pas trop de trucs qui te lient...t'es jeune...après ce sera plus difficile...:-))

Écrit par : sioran | 30/01/2005

... D'accord avec Carpe Diem ! Fais ce qu'il te semble être le meilleur pour toi et uniquement pour toi...
bizz

Écrit par : Val | 30/01/2005

Les commentaires sont fermés.