11/01/2005

Calling All Stations...

23h53, le capt'ain Mr P accompagné de son fidèle Mr F émettent sur les ondes de la blogosphère...

- Part Of Self Reflexions, Last Day, Feel My Sensations Disappearing -
 

Durant des années et des années, j'ai eu un espèce de "don", enfin... un "don"...
J'ai toujours ressenti les choses, un peu comme si on m'avait involontairement greffé un émetteur/récepteur sentimental un peu plus performant que la moyenne, un "truc", un "brol" qui aurait la faculté de ressentir et d'émettre plus de choses que la moyenne des gens...

J'ai toujours considéré cela comme un destin inexorable, une chance extraordinaire tout comme une malédiction, un "outil" d'analyse supplémentaire qui me permettrait de pouvoir comprendre, mathématiser et rationnaliser plus efficacement la grande équation de ma vie en pouvant mieux saisir et prévoir divers paramètres psychologiques, sociaux, et le fonctionnement de l'âme de certains...
 
 
J'ai toujours aussi eu la chance de pouvoir ainsi compenser mon manque d'intelligence par cet outil, par un ensemble de capacités développées au fil du temps de "flairer" et d'observer énormément les choses...
J'ai toujours eu cette chance que de savoir réagir dans l'urgence et d'en prendre des décisions rationnelles et efficaces...
Oui, comme disait un ami proche il y a des années : "c'est dingue, tu peux être dans les pires merdes, t'arrives toujours à rebondir sur tes pattes"
Oui... peut être est-ce la la caractéristique des enfoirés et des salauds de mon genre, une dérive darwinique malsaine de "s'adapter pour mieux évoluer" agrémenté d'une sauce "requin maison"
 
Et pourtant...
Ces petits signes, curieux, s'accumulant, sont plus que le signe d'un simple hasard...
Ils viennent à moi comme une réponse alors que j'étais mal, ils viennent d'eux même se présenter à mon regard, à mon âme, pour me faire me rendre compte d'une chose essentielle...

 
- All the broken promises, all my good intentions don't add up to very much
  And I realise whatever happened, whatever happend -

 
Et pourtant...
Ce soir,     Elle - et  Nous -   nous sommes séparés, parce que le passé n'a pu être, parce que le présent ne peut être, et que l'avenir ne sera, par peur, par désagrégation de ces sentiments passés et de ce passé s'accomplissant jour après jour...
Ce soir,     Elle - et  Nous -   ne nous poserons plus jamais la question de savoir si nous étions amis, ex, amants, passé, présent, futur... 
 
 
- I remember all the moments that I've wasted in my life -
 
Après une trop xème nuitée de rêves de Elle, après avoir en partie réglé nos comptes, après près sans doute trop d'années d'espoirs, d'amour que je n'ai jamais, et que je n'aurai peut être jamais le courage de dire par cet égo de "mec, un vrai, un pur"
Après tant d'années à m'être battu, après tant d'années d'avoir essayé de la faire rester à mes côtés l'espace d'une nuit de passion enflammée sur le coup des souvenirs sans avoir eu le courage de lui dire ces mots...
 
On se sépare trop souvent de nos jours, on oublie l'essentiel, on oublie ces plaisirs de recharmer l'autre, on oublie ce regard comme le premier jour, on oublie ces moments d'arrêts pour prendre l'autre dans ses bras et lui dire "je t'aime" en pleine rue spontanément...
Je l'ai trop souvent oublié...

 
-  It's not about us anymore
   It's not about hate

   It's all about the reasons
   That we think we're fighting for

   
   It's not about anger
   It's not about wanting
   I know we have our problems
   But we're not the only ones, we're not the only ones
   It's not about you, it's not about me...  -


00:36 Écrit par Mr P & Mr F | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Too bad Je n'ai jms oublié de te dire je t'aime

Écrit par : Ada | 11/01/2005

... J'ai toujours dit ces mots... sauf quand il le fallait...

Écrit par : Mr P & Mr F | 12/01/2005

Les commentaires sont fermés.