08/10/2004

Try... and trust in yourself

Thursday, 23h30...

Après un plat de pâtes tomates-basilic-mozarella rapidement préparé et encore plus rapidement englouti, survient une envie de sortir...
Plus qu'une envie en fait... 
 
J'ai beau avoir la faculté extraordinaire d'avoir le pouvoir de débiter et de faire des conneries sans limite pendant des heures d'affilée, j'ai parfois (oui, oui), des crises profondes de sagesse, de réflexion et c'est là où ca coince...
Vous connaissez la crise de la 40taine ?
Celle où un matin, l'on se lève, l'on sent qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond, on regarde son papier peint, ses meubles, et on se dit "merde... mais quelle vie de con"

Ben là, je fais ma crise, ma crise peut être de la trentaine approchante :(
 
On arrête tout... Zoom paronamique sur le personnage (j'adoreeeeeee cette expression)
Comme le disait X récemment, je ne suis pas bien, ce n'est pas un secret, et il faut être con ou prétentieux (c'est mon cas...) pour se voiler la gueule et se dire "tout va bien"
Non... ca coince...

Je suis blasé... 
... par les x mails ou lettres de refus (certaines très courtoises comme celle d'ing citant, "d'autres candidats faisant état d'une qualification et d'une expérience qui nous paraissent mieux" (j'adore être considéré comme une sous-merde, est-ce anormal un manque d'expérience récemment sorti des études ?)) 
... parce que le graduat que j'ai terminé et la voie dans laquelle je comptais faire ma vie professionelle me semble être la mauvaise
...et parce que finalement, je remets en doute mes capacités à rendre quelqu'un heureux, et qu'au passage, je me dis que j'ai peur encore une fois de me prendre une raclée...
 

Me voilà donc à 23h40, avec une envie de prendre l'air, de sortir, à endosser un pull et à filer à l'ulb...
Je me tape une jefke, les chopes s'enfilent, grisé par l'alcool et d'une absence totale de cette petit voix qui dit "tu dois être un mec bien", je me dis qu'il pourrait être intéressant de tenter l'expérience de draguer pour une fois tout ce qui passe qui me plaît, avec un je-m'en-foutisme total, juste histoire de voir ce dont je suis réellement capable...
Bilan de la soirée, une bonne dizaine de pelles de personnes de la gente féminine dont certaines qui m'auraient semblé en temps normal "inaccessibles", je confirme...


Bref, Messieurs, ce qui fait le succès de la tentative d'approche, ce n'est pas une question de physique, c'est simplement une question de confiance en soi et d'audace...
Ce que je n'ai jamais eu véritablement, passant de grande gueule au grand timide lorsqu'il s'agit de draguer et perdant généralement mes moyens (note de la rédaction : il parraît que je ne suis pas le seul)
 
Mais au final, cette expérience qui en fera sourire certains ou crisper d'autres m'apporte un sourire, un peu de confiance en moi en me disant que je suis pt'être finalement pas si mal que ca et que j'ai mes chances comme tout le monde... ça fait du bien
Au passage, j'ai eu une révélation...
Je me rends compte que je flashe littéralement sur les yeux bleus :)

20:41 Écrit par Mr P & Mr F | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

dommage j'ai les yeux verts ;)

Écrit par : imagine | 08/10/2004

... Oui tu n'es pas si mal, tu es même très bien... et je t'assure que tu as plein de choses pour rendre quelqu'un heureux...

Ch't'adore xxx

(T'inquiètes pour le taff, tout s'arrange toujours comme je te l'ai dit et ça fait pas si longtemps que tu cherches, tu trouveras j'en suis sure...)

Écrit par : X | 09/10/2004

oui, les T.D.'s C'est effectivement là que tu te rends compte que l'alcool aidant, ta timidité se barre, ta confiance en toi revient et que tu as un succès fou, avec tout ça.

Mais moi, j'aime pas les lendemains. Donc, je n'aime plus les td's.

En plus, j'ai les yeux verts!

Écrit par : rutabi | 09/10/2004

hi et moi ...noisette.....;-)
..dis....tu sais bien que t'es "pas si mal que ça ....." allez ...allez ....;-)))
Et Rutabi a raison ....c'est le lendemain que c'est difficile ....:-)
je te souhaite un super beau we ....bisous

Écrit par : bio | 09/10/2004

Les commentaires sont fermés.