23/09/2004

Fucking Rain

Il pleut des cordes tandis que je tente de récupérer doucement d'une longue soirée assez agréablement arrosée, le Sake en final ayant sans doute été l'élément de trop dans la combinaison rosé / westmalle / nouilles ayant réussi à me mettre à genoux à 2h du matin pour finalement obliger mon ventre à rendre l'âme...

Ce qui est amusant et paradoxal dans ce genre de  situation, c'est que lorsque l'on se lève avec une tête résonnante comme les cloches de notre dame, un sens de l'équilibre qui ferait passer un éléphant sur une corde suspendue pour un équilibriste à coté de moi, tout est forcément perçu différemment, y compris et surtout les évènements extérieurs
 
Il pleut, il fait gris, l'on quitte son lit douillet (merdeuhh il est 15h bordel...), on se fait agresser dès l'ouverture de pc par une avalanche de mails variant du "personnel" à "urgent please...", les mêmes propositions d'emploi dites "personalisées" (request : Senior Architect, 10 years of service... j'ai une tête à avoir 10 ans d'expérience en architecture systèmes bordel ???), et cet invariable regard à travers les grandes baies vitrées de mon appartement...
 
 
Oui, j'ai de la chance... j'ai un toit, j'ai la chance de pouvoir me taper une grasse mat parce que je ne bosse pas encore, j'ai chaud, je suis au sec, à l'abri, j'ai de l'espace, la télévision, des clopes, quelques maigres finances certes, mais des finances tout de même, une  facture impayée qui le sera prochainement, oui...
Oui, j'ai vraiment de la chance, NOUS avons de la chance...
 
Rien qu'à cette pensée, je me désaoule rapidement, il serait dommage de ne pas profiter pleinement de cette chances dont nous disposons, de perdre de précieuses minutes en futilités...
Oui, on ne prétend pas être le meilleur... on le prouve par les actes....

AU BOULOT !

16:54 Écrit par Mr P & Mr F | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

coucou ;-)) Suis contente ...t'as l'air en pleine forme ......cool !
Trés belle soirée .....;-))
Gros bisous

Écrit par : bio | 23/09/2004

Les commentaires sont fermés.