18/08/2004

Sound of Hate

00.33... je suis vidé, une Carolus Triple sur le bureau a peine à faire passer la transpiration et la chaleur collant à la peau de manière désagréable
 
Petit temps de réflexion, petit temps d'émotions, petit tour d'horizon, pour réfléchir à qui, quoi, comment, pourquoi...

Pause - arrêt sur le personnage, zoom panoramique comme bien souvent -, nous ne sommes pas dans matrix, même si certains soirs je me pose la question de savoir si ce que je vois, pense, ressends est bien la réalité de ce monde.
Le mail, le gsm, le fixe, le net, le hub réseau qui clignote rapidement, toutes ces choses qui transittent par air, eau, cable...
 
De l'émotion à la donnée, de la donnée à l'émotion... 
Ce monde est décidémment bien bizarre, je n'arrive plus à me rappeler quand j'ai échangé mes poumons sains contre le goudronnage et la mort petit à petit du plaisir substanciel tiré d'une dose de nicotine, où quand j'ai commencé à sombrer petit à petit comme tant de  gens dans ce monde qui n'est quasimment plus composé de 0 et de 1...
Nous voyons la plupart du temps nos amis, nos proches, à travers la gueule d'un écran, d'une webcam, d'un téléphone de préférence high-tech mobile (cela fait mieux, cela donne meilleure conscience), je me mets à composer des "exit" dans mon Word et à ne pas comprendre pourquoi cette foutue lettre ne disparaît pas, je me mets à  vouloir brûler des photos qui ne sont que de simples combinaisons de 0 et de 1, alpha beta, sur mon disque dur, je me mets à vouloir effacer des souvenirs de conversations tenues - merde, c'était sur msn.
Oui, nous ne nous parlons plus, nous ne nous écoutons plus...

4A 65 20 74 27 61 69 6D 65 ... merde, c'est un "Je t'aime" en Hexadécimal...
Pardonnes moi mon amour - pas grave, le prochain / la prochaine se trouve sur rendez-vous, mach, caramail, blogs, msn, mail, connaissance, président de la confrérie des chasseurs interstellaires...
Merde... mais je suis où là ?
"Euh ca va, pas de nouvelles, quoi de neuf" "rien..." "euh ben j'attendais ton coup de fil pour savoir si tu passais ce soir" "euh non j'suis malade" "on se voit prochainement" "oui on verra, je sais pas si je couve une grippe"
Raccrocher le combiné... "1ère leçon de survie, ne t'attaches jamais à quelqu'un qui ne te montre pas 1 tantinet qu'il tient à toi...", oui, j'avais oublié cette leçon, depuis bien longtemps...
 
Qu'ais-je à dire... je n'ai rien à dire... je suis un paquet vide envoyé sur cette grande frame de la vie, je suis un écho, un résidu résidentiel d'une perturbation engendrée par le balancement d 'un porte clé métallique à coté du cable de transmission, je suis un résidu résiduel de quelques miettes de vies, d'émotions, de flagrance d'explosion de pensées et de vie...
Oui, qu'ais-je à dire... je n'ai rien à dire, c'est ce que je me dis, en raccrochant ce téléphone,  en lisant ce mail reçu hier, non, tout cela est bien fini, évaporé... une onde se perdant dans l'espace infini, un peu comme une vieille boite de biscuit que l'on trouve au fond de son tiroir et que l'on avait vidé il y a longtemps
Quand est-ce que cela s'est terminé, quand est-ce que ce moment est venu où petit à petit ces émotions ont jaillies, quand est-ce que ce moment est venu où ces émotions se sont taries... 
Un goût amer dans une gorge douloureuse, un peu comme lorsque l'on a une angine, la gorge nouée... 

Oui, quand est-ce que la machine s'ammorce, vers le déclin, vers la réussite... quand... quand, à quelle fraction de seconde 2 personnes amorcent-elles le chemin de cette courbe étonnante qui fait qu'en quelques mois, au fil du temps, petit à petit, insidieusement, l'on se perd, l'on s'oublie, pour se réveiller un matin en se rendant compte que le carnet de son téléphone et sa liste msn surbookés ne sont plus composés que pour la plupart de spectres de relation, de réaliser que beaucoup de choses ne sont plus que du bluff, du superficiel, des spectres d'amitiés, de souvenirs, de quelques "salut" éphémères posés l'espace d'un instant...
Prendre un balai, faire les poussières, mettre ces spectres au placard, j'ai peu de gens qui sont encore présents réellement, de manière constante, j'ai absorbé la pillule rouge ce soir sans le savoir...

00:51 Écrit par Mr P & Mr F | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

Commentaires

comme un goût de métal en bouche... ....je connais :'(

Écrit par : Bad' | 18/08/2004

..... Tu t'inventes des histoires pour te cacher la vérité, tu ne vaux pas grand chose. Et je ne crois pas me tromper en disant que tu ne feras jamais plus que t'enfoncer davantage et de te voiller la face encore plus à chaque fois.
Pour s'en sortir, il faut le vouloir et ne pas s'apitoyer sur soi. Mais tu as l'air trop égoiste et faux pour ça. Pauvre conscience qu'a l'air d'être la tienne.

Écrit par : Bibellette | 18/08/2004

Chere Bibellette Effectivement, peut être je m'invente des histoires, peut être que je crois voir des choses où il n'y en a pas, peut être pour d'une certaine manière inconscient me dire que ce que j'attends arrive, peut être tout simplement parce qu'inconsciemment je pense que les autres réagissent et pensent comme moi, peut être tout simplement parce que vivre dans le rêve, dans l'espoir, est l'une des solutions que nous avons principalement trouvée pour continuer dans un monde trop gris, trop sale, trop sombre, trop inhumain
Peut être...
Egoiste, ou égocentrique ?
Egocentrique, oui, je ramène beaucoup de choses à moi, égoiste en général non, sauf parfois où je le suis totalement, ou plutôt que ma conscience disparaît dans certains moments
Oui... faux parfois comme tout le monde, oui, parfois dénué de conscience, je suis ainsi, mais saches que certaines choses m'y ont
ammené, nous ne sommes ni blanc, ni noir, moi et tout autre...
Néanmoins, je me pose la question de savoir où tu veux en venir, la réflexion est suscitée, mais ?

Vouloir s'en sortir, et ne pas s'apitoyer sur moi ?
Oui, parfois je me complais dans ma solitude, dans mon apitoyement... c'est dans ces moments justement qu'un cri interne me dit "il y a quelque chose qui bloque, dans ce monde, dans cette société, dans ta vie également, il faut faire quelque chose"
Oui... c'est dans les plus grandes crises, les plus grandes batailles que les idées de génie jaillissent.

Mais je divague... oui, peut être, ne suis-je qu'un misérable, mais j'ai le courage de l'afficher, de m'afficher publiquement et de faire mon introspection.
Et ca, je pense que c'est déjà un pas, c'est déjà pas mal...


Mr P & Mr F

Écrit par : Mr P & Mr F | 18/08/2004

..... ah oui c'est vrai faire son introspection, c'est l'affiché publiquement! Tu dois être un sacré guide spirituel pour oser prétendre cela, mais si ce sont des idées de génies qui en jaillissent, le monde t'en sera gratifiant à l'éternel.
Heureusement qu'il y a des humains comme toi pour avoir une chance de n'être plus inhumain. Et dire que je pensais que le monde était gris à cause du mauvais temps.
Par contre aucun grand être n'a généralement besoin de justifier sa pensée pour en prouver le fondement.
Je te laisse dans tes cris de génie et retourne à mes casseroles.

Écrit par : Bibellette | 18/08/2004

hum... Il s'en passe des choses ici...
Ce monde est bel et bien bizarre, je confirme... !
bonne nuit

Écrit par : Val | 19/08/2004

... Val : ca tu peux le dire ,-)

Bibelette : le fait de faire une introspection et décider de la rendre publique / décider de coucher le résultat de ses réflexions par écrit - ou pas - n'ont totalement rien à voir l'un de l'autre, tu confonds but et manière...

Quand à justifier mes pensées, je ne me suis jamais prétendu être grand maître, ni quoi que ce soit d'autre, j'argumente simplement mes points de vue dans cet espace de réflexion destiné qu'est ce mur de commentaires.
Mais toi, au delà du mépris, au delà de cette haine qui transpire à travers tes mots, qu'apportes-tu ?

Écrit par : Mr P & Mr F | 19/08/2004

.... Je n'apporte rien, mais toi non plus. Tu ne fais qu'essayer de justifier au monde ta façon d'agir. Ce n'est rien apporter ça, c'est simplement essayer de se rassurer et de vouloir montrer au gens que tu n'es pas ce que tu crois être en réalité.
Merci de ma rappeler la signification du mot "commentaire", j'avais oublié.
Confondre but et manière d'une introspection? Tu te justifie à nouveau. Je pensais que tu aurais compris dés le début que c'était la manière que je critiquais.
Il n'y a pas de mépris pour toi de moi, mais plutot de l'énervement de voir quelqu'un voulant justifier ses erreurs. Il faut assumer dans la vie et ne pas se cacher.

Écrit par : Bibellette | 19/08/2004

Lis un peu !!! Argumenter, cela veut dire quoi ?
Cela veut dire justifier ses idées, pour que celles-ci soient validées
Cela veut dire justifier ses erreurs, pour y apporter la réponse du "pourquoi", et les assumer...

Lis, je suis désolé de te dire cela, mais tes arguments sont incohérents...

Écrit par : Mr P & Mr F | 20/08/2004

Tu n'as vraiment rien compris Dans une argumentation il y a une logique dés le départ, toi tu ne fais que relire la dernière chose que j'ai dite pour essayer de trouver une réponse. La logique, c'est une suite continuelle et pas une idée qui passe par la tête à un certain moment par rapport à une chose qui t'y aura fait penser.
Puisque tu ne comprends pas je vais te l'expliquer plus simplement. Tu t'inventes des excuses dans ton "argumentation" (n'est jamais nié que tu arguementais), excuses sur ta vie! Tu racontes des choses pour faire le pauvre petit qui n'en peut rien ou que s'il en peut, ben c'est plus la faute des gens autour ou du monde en général.
Assumes tes choix, tes erreurs et ta vie plutot que de te cacher derrière des "ben jsuis pas un mauvais gars, pourquoi que ça m'arrive tout ça". Pauvre petit Caliméro.

Écrit par : Bibellette | 20/08/2004

Bibebabebibobu... Je crois justement que tu ne comprends pas...
Ce blog, c'est avant tout un journal personnel, une manière de mettre sur table ce que je pense au moment présent effectivement, sur un ensemble de choses étalées sur le temps OU sur une pensée survenue à l'instant présent tout en essayant d'en tirer quelque chose en combinant réflexion / vécu du passé avec d'autres nouvelles théories

Je n'ai pas à me justifier de ma vie, ni de mon comportement, et encore moins via ce blog, hors tu sembles justement ne pas comprendre que j'essaye de te répondre sur le fond du problème qui est ce blog, et non pas sur le fond de ma vie.

Quand à assumer mes choix et mes erreurs, je les assume, et je les assume même beaucoup plus que d'autres.
Se poser des questions sur ces choix, ces erreurs, et les regarder avec une once de sentiments (ce qui me semble être quelque chose de logique, étant humain), par contre, n'a rien à voir avec le fait d'assumer ou pas, c'est une vision du problème que je projette, pas le problème en soi, essayes de voir les choses de plus haut.

Enfin, mon mail t'es disponible, si tu veux en discuter, de vive voix ou par mail, tu es le / la bienvenue.
Si par contre tu es une personne de mes connaissances, régler tes comptes personnels sur ce forum et de manière anonyme de surcroit est quelque chose de malsain et de vil.
Je ne donne de leçons à personne (je serais d'ailleurs assez mal placé sur certains points pour cela), fais en de même.

Bien à toi.

Écrit par : Mr P & Mr F | 20/08/2004

Là tu as raison. Je n'ai de leçon à donner à personne tout comme toi, tu as raison.
Etaler sa vie comme cela est pour moi une grosse marque d'égocentrisme ( ça doit être un problème de société, vu le nombre de personne le faisant)
Je vais m'expliquer sur mon attitute contre de toi. Tout d'abord, tu peux être rassuré sur tes connaissances, je n'en suis pas une, ou alors ce n'est pas voulu. ( même si ça expliquerait facilement mon gros emballement vis à vis de toi, ayant pas mal de connaissances qui m'insupportent au possible).
Ton invitation à discuter avec toi ne me tente pas du tout, ça ne tournerais pas à grand choses vu nos avis divergents et vu ma tendance à défendre mes opinions bec et ongles.
Je ne regrette pas d'avoir affiché ma façon de penser dans tes commentaires car je n'ai fait qu'émettre mon avis sur ce que tu fais dans la partie réservée pour dans ton blog. Je crois que tu seras d'accord que d'avoir des avis plus "méchants" dans des commentaires est de toute façon normal.
Nous allons donc rester sur nos idées et ne pas aller plus loin.
J'espère quand même t'avoir fait réfléchir un petit peu.

Bien à toi également

Écrit par : Bibellette | 20/08/2004

Purée..... D'où elle sort .....cette Bibellette ......oufffff.......elle est retournée dans ses casseroles .......hi hi
Encor' une qui sait tout .....une parfaite .....!!
Qu'est ce qu'elle vient faire chier les gens ...........grrrrrrr......

Écrit par : bio | 21/08/2004

Une marque tu disais ? D'égocentrisme, ou de courage et de partage ?
J'y réfléchissais l'autre jour... je ne suis pas un génie, je suis loin d'être un prêtre de l'écriture... non...

Mais ce qui est à la limite rassurant pour soi et pour les autres, c'est de se rendre compte que dans ce monde de félé, de taré et de fous, peuplé d'être tant hétéroclites, au fond, il y a quelques personnes qui pensent pareil, et qui se posent les mêmes questions, qui ont le même doute... cela rassure,ezffectivement, soi et les autres de savoir que l'on est pas seul à penser ce genre de chose, à constater qu'il y a des failles, des problèmes, des incohérences...

Pour le reste, je pense que tout le monde est un tantinet égocentrique... d'une certaine manière, trop c'est mal, pas assez également
Comme pour tout, il faut accepter un juste milieu...

Dommage que tu n'acceptes mon invitation, je trouve cela dommage de décider toi quand tu ouvres une discussion, et quand tu la ferme... manque d'ouverture d'esprit, de tolérance ?

Écrit par : Mr P & Mr F | 21/08/2004

Effectivement... POUF... delete...

Dommage d'en arriver là mais certaines personnes ne savent vraiment pas établir une discussion constructive...
Martiens... go home !

Écrit par : Mr P & Mr F | 24/08/2004

. c'est pas grave je continuerai comme même çà m'amuse bc. t'as delete mon commentaire parceq'il t'a blessé c'est tout. C'est toi le martien! décidemment t'as vraiment une trop haute opinion de toi même a+

Écrit par : sofia | 24/08/2004

facile! je n'ai qu'un mot en tête: facile!!!! pour reprendre tes mots"je trouve cela dommage de décider toi quand tu ouvres une discussion, et quand tu la ferme... manque d'ouverture d'esprit, de tolérance ?" à bibelette le 21/08, n'est-ce pas ce que tu as fait avec sofia?
ce qu'elle écrit ne te plaît pas, pouf... DELETE... facile
manque d'ouverture d'esprit, oui je confirme et hypocrite aussi
ps n'oublie pas de deleter mon comment!!! à+

Écrit par : virginie | 24/08/2004

Hypocrite ? Oui, comme tout le monde, et tu l'es aussi, si pas encore pire que moi...

Pour ce qui est du delete, tu (ou vous, peu importe je trouve cela très bizarre ce défèrlement d'attaques curieusement sur le même post et espacé de quelques heures...) n'as pas l'air de comprendre ceci...

critique, OUI
agression gratuite, et propos blessants gratuits (ce qui est le cas, cela ne se fait pas de dire que les gens doivent se faire interner, y'a des nuances dans ses propos...), NON

C'est le cas, ca a été le cas, et la discussion avec sofia ne rimait à rien, contrairement à celle de Bibellette où il y avait quand même quelque chose de constructif malgré un dialogue difficile

Alors oui... deletage et fermeture de discussion dans ce genre de cas.

Enfin, si tu (ou vous) avez un problème, mon mail est là, mon gsm aussi, et faites le de manière courageuse en dehors de l'anonymat...

Écrit par : Mr P & Mr F | 24/08/2004

... sofia et moi sommes 2 personnes différentes, simplement je trouve triste de décider des comments à garder ou pas sur un blog à partir du moment où on laisse l'occasion à tout le monde de dire ce qu'il pense.

Hypocrite, non je ne le suis pas, mais comme on ne se connaît pas, je ne vois pas comment tu pourrais le savoir sauf si tu es voyant ou un de ces trucs là!

je ne vais pas continuer à perdre mon temps avec qlq 1 qui se prend pour le nombril du monde et qui croit tout savoir sur tout
quel âge as-tu? 65 - 70 ans?
te faire interner? non, mais suivre une bonne psychothérapie, quand je te lis, oui je pense que ça te serais bénéfique...
bonne journée

Écrit par : virginie | 25/08/2004

Les commentaires sont fermés.