13/08/2004

Beyond the time

Beyond the time...

Peur cette après midi... vue d'une moto bien spécifique qui me rappelle mon passé, qui me rappellent que la vie ne tient qu'à un fil...
Peur tout simplement...
Gros coup de blues ce soir... le passé, le boulot, le célibat, la peur, la déclaration d'une personne proche qui éprouve des sentiments... mmm... oui mais trop tard, soirée avec une amie proche annulée...
Snooker seul, entrainement avec ma queue de compétition... ouah, quelle précision... auto-satisfaction... le temps d'oublier, le temps de faire passer le temps...
 
Blank & Jones, Beyond the time en boucle... cela m'aide à m'endormir...
Beyond the time... cela me rappelle les roller parade... les soirées sportives à coup d'ice tea green, le bien être au retour après 25 km en roller, une bonne douche...
Quelques westmalle et autres... solitude, alcool et anti dépresseurs pour compenser; beyond the time dans les oreilles...
Envie de voyage, envie de partir, envie de rencontrer de nouvelles personnes, envie de prendre la visa, de claquer un max, de partir, de fuir, ces responsabilités, ce passé, cette vie...

Freedom me fout 2 coups de baffe... allez mon gars, vas de l'avant... hais, méprises, frappes, oublies ces femmes que tu ne comprends et que tu n'as jamais compris, viens boire un verre, noyer ta solitude, oublies ton passé, oublies le présent, oublies l'instant
Oui, freedom... j'aimerais... mais j'aimerais aussi être heureux, j'aimerais que nous soyions heureux... Phoenix a trop de passé, trop de questions, trop de peurs, trop d'envie d'aimer pour pouvoir certains soirs subsister... il ne reste que dans l'ombre...

Les lumières se ferment, l'ombre tombe...
Je ne suis que le fruit de mon passé auquel j'ai survécu
Je ne suis que le souvenir des âmes que j'ai aimées et qui m'ont oubliées
Je ne suis que le souvenir de la douleur des gens que j'ai aimé et dont certains m'ont quitté
Je ne suis que moi... la peur, le doute, l'angoisse, l'amour...
 

02:54 Écrit par Mr P & Mr F | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

fils de l'homme, regarde ! C'est le devoir de chaque personne de savoir apprécier qu'elle est unique en ce monde et qu'il n'y a jamais eu quelqu'un de semblable à elle. Car s'il y avait eu quelqu'un de semblable à elle, il n'y eût nul besoin pour elle d'être au monde.
Chaque homme pris à part est une créature nouvelle dans le monde, et il est appellé à remplir sa particularité en ce monde. La toute première tache de chaque homme est l'actualisation de ses possibilités uniques, sans précédents et jamais renouvelées, et non pas la répétition de quelque chose qu'un autre, fût-ce le plus grand de tous, aurait déjà accompli.
Dans l'autre monde, on ne te demandera pas : "pourquoi n'a tu pas été Moise ?", on te demandera "Pourquoi t'es-tu obstiné à ne pas vouloir être toi même ?"
Fils de l'homme, regarde !

Écrit par : delphine | 13/08/2004

... mais tu es déjà quelqu'un... et c'est déjà beaucoup...

Écrit par : Nicolas | 13/08/2004

coucou ...com je dis tjs : assume ...

Écrit par : Absintheae | 13/08/2004

On a jamais trop de passé, jamais trop de peurs, jamais trop envie d'aimer... On m'a dit "Peut être qu'on est pas fait pour être heureux" c'est peut être notre "quête untopique" à tous...
A bientot

Écrit par : Val | 13/08/2004

Nous croyons que quelque part, il y a l'autre... ce que l'on appelle l'âme soeur...
L'âme soeur, est le reflet de sa propre âme...
Cette personne qui ressent directement lorsque l'on ne va pas bien, ou lorsque l'on est bien, à qui l'on n'a pas besoin de dire quelque chose pour se faire comprendre, qui pense de manière similaire devant certaines situations (du genre même envie...)

Cette personne qui est le reflet de notre force, de notre faiblesse, notre compagne de voyage dans les alléas de la vie...

Oui, elle existe, j'espère encore quelque part... et j'espère que j'ai droit à ce bonheur, même si certains soirs j'en doute :(

Écrit par : Mr P & Mr F | 14/08/2004

Les commentaires sont fermés.